Mot-clé - accessibilité et handicap

Fil des billets - Fil des commentaires

Entretien avec Alejandro Moledo de l'European Disability Forum à propos de la Directive européenne sur l'accessibilité des sites et applications du secteur public

European Disability Forum

European Disability ForumLe 26 octobre 2016 était adoptée par le Parlement européen une directive sur l'accessibilité numérique, comme on peut le lire sur le communiqué de presse de la Commission européenne (en anglais). Cette directive s'adresse aux organismes publics européens et concerne à la fois leurs sites web et leurs applications mobiles. Cette directive européenne consacre le niveau double A (AA) des règles internationales WCAG 2 qui devient le standard minimum attendu partout en Europe.

Le lundi 31 octobre, Je publiais sur ce blog un entretien avec la rapporteure de la Directive, Dita Charanzová, au sujet de cette directive. Elle y évoquait notamment le travail de co-construction de ce texte avec les associations, dont l'European Disability Forum – EDF (lien en anglais).

Aujourd'hui, c'est Alejandro Moledo, représentant d'EDF ayant suivi personnellement le dossier, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions.

Nous nous étions rencontrés grâce à l'invitation de Stéphanie Lucien-Brun de la Fabrique à liens qui est l'animatrice du groupe de travail "Handicap et numérique" du Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (CFHE), où j'ai eu le plaisir d'intervenir à deux reprises.

Comme pour l'entretien avec Dita Charanzová, l'entretien avec Alejandro Moledo s'est déroulé en anglais, mais je vous en propose une traduction en français.

Vous pouvez donc au choix lire la traduction en français de l'entretien avec Alejandro Moledo ou la version originale en anglais.

Lire la suite

Accessibilité au Paris Open Source Summit le 17 novembre, et AccessCamp le 18 novembre 2016

POSS : un événement Systematic et Tarsus. Session accessibilité POSS 2016, salle Genève, 17/11 à 11h, avec Armony Altinier de Cinov-IT

Les 16 et 17 novembre prochains auront lieu la deuxième édition du Paris Open Source Summit, ou POSS pour les intimes. Il s'agit d'un événement venant regrouper et remplacer deux événements historiques dans le monde du Libre : l'Open World Forum et le salon Solutions Linux.

En bref, à retenir :

Lire la suite

Entretien avec Dita Charanzová, rapporteure de la directive européenne sur l'accessibilité des sites web et applications mobiles du secteur public

Le 26 octobre 2016 était adoptée par le Parlement européen une directive sur l'accessibilité des sites web et applications mobiles des organismes du secteur public. Elle fut adoptée dans le cadre des discussions sur un marché unique du numérique. C'est donc sous l'angle commercial que cette première avancée a eu lieu, comme on peut le lire sur le site de la commission (en anglais).

Mme Dita Charanzová, députée européenne et rapporteure de cette directive, a eu la gentillesse de bien vouloir répondre à mes questions.

L'entretien a été fait en anglais, mais ce blog étant francophone je vous en propose une traduction en français. Vous trouverez la version originale en anglais juste en-dessous.

Lire la suite

Accessibilité numérique : un devoir d'optimisme !

Malgré le froid et la grisaille qui accompagnent l'installation de l'automne, il y a de quoi se réjouir en cette fin d'année avec un foisonnement de nouvelles et d'actions propices pour l'accessibilité numérique. Avant de partager avec vous un entretien exclusif lundi 31 octobre (surprise !), voici pour le week-end un petit tour d'horizon en vrac, avec des avancées juridiques, des événements mettant l'accessibilité à l'honneur et même des Mooc pour se former gratuitement à l'accessibilité !

Lire la suite

En route pour le RGAA 3.0 !

Le 12 novembre je publiais un article de blog intitulé "SGMAP et accessibilité numérique : un appel d'offres ambitieux mais ambigu" dans lequel je pointais les risques de ce marché.

Le 10 décembre 2013, avec Jean-Pierre Villain et les autres membres du groupement, nous déposions une offre. Quelques mois plus tard nous recevions le courrier de notification, daté du 27 février 2014. Et depuis, bien que nous ayons déjà bien avancé, aucune nouvelle...

Étant donné ma prise de position très critique à la lecture de l'appel d'offres, ce qui peut sembler un retournement de situation avec l'attribution du marché et le silence relatif depuis, je tenais à prendre le temps de vous informer directement, toujours via mon blog.

Il s'agit comme toujours d'un billet très personnel, qui n'engage que moi et totalement libre. En effet, si le déroulement du marché est confidentiel et fera l'objet d'une communication officielle de la part du SGMAP, nous sommes libres de communiquer sur le fait que nous avons gagné et sur tout ce qui précède ce marché, le contexte de la réponse notamment.

Pour une communication officielle du groupement dont je fais partie, je vous invite à lire le communiqué de presse (PDF, 121ko) diffusé le 15 mai dernier.

Je vous propose de découvrir :

  1. le contexte de la réponse à l'appel d'offres ;
  2. le contenu du marché ;
  3. les questions qu'on peut se poser sur l'avenir.

Lire la suite

SGMAP et Accessibilité numérique : un appel d'offres ambitieux mais ambigu

Le Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP) a publié le 31 octobre dernier un appel d'offres « pour la mise en œuvre d'un plan d'actions pour l'amélioration de l'accessibilité des systèmes d'information des employeurs publics ».

Contexte

En mai 2009, après quatre ans d'attente, était enfin publié le décret d'application de l'article 47 de la loi handicap de 2005 portant sur l'obligation d'accessibilité des services de communication publique en ligne. En octobre de la même année, un arrêté ministériel précisait le cadre de l'obligation en officialisant le référentiel général d'accessibilité pour les administrations (RGAA).

Or, alors que l'obligation légale imposait une mise en conformité deux ou trois ans plus tard, force est de constater quatre ans après la publication du décret que les sites web publics restent très majoritairement inaccessibles. La faute notamment à un manque cruel d'information laissant les administrations et collectivités sans ressources, à une absence totale de contrôle (prévu dans le dispositif mais jamais mis en œuvre) et à un référentiel indigeste et déjà périmé avec l'arrivée des nouveautés HTML 5, car jamais mis à jour.

Sensibiliser, évaluer, mettre à jour, automatiser

L'appel d'offres du SGMAP vise à combler les lacunes évoquées avec un appel d'offres ciblé et très ambitieux (1,5 millions d'euros hors TVA tout de même !). L’État prendrait-il enfin ses responsabilités ? Il faut le croire, en lisant le cahier des charges, très bien rédigé et cernant avec intelligence les points importants sur lesquels il faut agir.

Il définit ainsi quatre grands domaines d'action :

  1. un volet communication, sensibilisation et accompagnement à la formation
  2. un volet d'accompagnement pour la délivrance d'un label « SI accessible »
  3. un volet concernant la mise à jour du RGAA et le développement d'un outil d'automatisation
  4. un volet gestion de projet

Si le sujet vous intéresse, rien de tel que de télécharger et lire le cahier des clauses techniques particulières (CCTP), précis et facile à lire.

Pourtant, si cet appel d'offres marque la volonté de prendre le sujet en main, notons toutefois quelques interrogations et une déception certaine sur la façon dont ce marché a été passé.

Interrogations et regrets

Lire la suite

[Témoignage] Accessibilité et féminisme : pour une société plus humaine

Aujourd'hui, c'est la journée internationale des femmes (International Women's Day), rebaptisée judicieusement en France journée internationale des droits des femmes.

Cela fait un bon moment que j'ai envie d'écrire sur le sujet, ne sachant trop par quel bout le prendre. Alors je vais faire simple et classique, en partant du particulier (ma petite histoire assez banale) pour élargir et vous livrer mes réflexions générales.

Quand j'étais petite, j'étais un garçon

C'était en tout cas mon vœux le plus cher. Je suis méditerranéenne, née à Nice en 1981 (ce n'est donc pas si vieux), avec des origines espagnoles et un Papa d'origine italienne. La plupart de mes amies étaient musulmanes. Et dans ce genre d'environnement, les rôles entre filles et garçons sont très clairement départagés.

Lire la suite

Quitter l'April pour agir plus sereinement

April-exit.pngJ'ai commencé à militer pour plus de justice et de liberté quand j'avais 16 ans. Engagement politique, associatif, ce que j'ai vécu et ce que je voyais dans mon entourage ne pouvait plus durer, je devais faire quelque chose, agir. Même si je savais que mes efforts ne représenteraient qu'une goutte d'eau dans l'océan, rester les bras croisés m'était insupportable. Je n'ai cessé de militer, jusqu'à ce que ma santé décline à tel point que les méthodes traditionnelles d'action (réunions, tractages, collage d'affiches...) ne me soient plus possibles.

25 mai 2007. Alors que je suis enfermée dans ma chambre, alitée depuis des semaines pour raisons de santé, je découvre qu'il est possible de continuer à promouvoir la liberté depuis son ordinateur : j'adhère à l'April.

L'ordinateur, et le Web en particulier, m'ont redonné une liberté dont j'étais privée par mes alitements répétés. Je participais timidement en lisant les échanges plus qu'en y participant au début, en faisant signer le pacte du logiciel libre aux candidats que je connaissais.

Puis en 2009, je suis embarquée pour créer un groupe de travail accessibilité et logiciel libre. Ça tombe bien, c'est ma spécialité. Alors que je devais juste donner un coup de main, Fred Couchet insiste pour que j'en devienne l'animatrice. Objectif du groupe, affiché dans sa charte dès sa création : promouvoir l'accessibilité et le Libre, aussi bien auprès des associations promouvant l'accessibilité mais ne connaissant pas le Libre, qu'auprès des Libristes ne connaissant pas l'accessibilité. Le groupe grandit, le discours porte, les actions se multiplient avec de beaux succès. Mais la tâche est immense et comme Sisyphe condamné à remonter son rocher tout en sachant qu'il va dégringoler, nous devons sans cesse veiller à rappeler qu'il est important de prendre en compte l'accessibilité dans ses projets. Mais l'énergie des membres du groupe permet de se motiver pour continuer.

Pourtant, aujourd'hui, je démissionne. Je quitte l'April. Pas en raison d'un conflit de personne ou pour un événement particulier. Si je démissionne, c'est pour des raisons structurelles qui me font penser que cette association n'est plus le cadre approprié pour porter un message de Liberté pour tous. Mais cette démission ne signifie pas que je cesse le combat : je continuerai à promouvoir et défendre la Liberté pour tous, sans discrimination. Reste à inventer le cadre dans lequel cela peut se faire.

Lire la suite

Un site appartient au prestataire qui l'a conçu... et tant pis pour l'accessibilité ?

Dans un billet précédant intitulé L'accessibilité du Web menacée par le droit d'auteur, je m'inquiétais des répercussions que pourrait avoir la décision récente de l'association BrailleNet de faire évoluer son référentiel AccessiWeb vers une version 2.2 qui étendrait une exception de conformité pour  […]

Lire la suite

L'accessibilité du Web menacée par le droit d'auteur

Depuis ma formation AccessiWeb en 2008, j'ai rejoint, comme tous ceux ayant passé l'examen avec succès, le groupe de travail AccessiWeb (GTA) animé par l'association BrailleNet. Mais j'ai également la chance de faire partie du groupe restreint d'experts-référents qui a pour mission de relire et donner son avis quant aux modifications apportées au référentiel AccessiWeb lorsqu'il est prévu de le faire évoluer.

Une nouvelle version du référentiel AccessiWeb est justement en préparation, et nous avons eu à nous prononcer sur un certain nombre de questions. Or, l'une d'elle me pose un sérieux problème...

Lire la suite

Le mystère des douleurs neuropathiques : entretien exclusif !

Il y a bien longtemps que je veux écrire un billet à ce sujet : les douleurs neuropathiques. Pas pour expliquer ce que c'est de façon scientifique, comme on peut le lire sur certains sites, mais plutôt pour offrir un témoignage du retentissement que peut avoir ce "dysfonctionnement" du système nerveux dans la vie quotidienne. Or, pas facile de parler de soi, puisque je souffre de douleurs neuropathiques depuis plus de 14 ans. J'ai donc eu l'idée de demander à quelqu'un d'autre, qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Et ce n'est pas n'importe qui : il est anglais, son histoire est mondialement connue et même si lui-même ne veut pas employer le mot par modestie, nous pouvons l'affirmer : c'est un héros.

Entretien exclusif

Lire la suite

"Héritage" à l'I.V.T. : théâtre et culture sourde

En ce moment, à l'I.V.T : l'International Visual Theatre, venez découvrir une pièce étonnante : Héritages, écrite par Bertrand Leclair et mise en scène par Emmanuelle Laborit et Estelle Savasta. Mélange des cultures... Dès l'arrivée, on entre dans le bain. Beaucoup de monde dans le hall, on est  […]

Lire la suite

BarCamp accessibilité et logiciels libres à Paris le 15 janvier !

Bonne année à tous mes chers lecteurs ! Qu'elle vous soit douce, heureuse et fructueuse ! À bien des égards de mon côté, l'année 2010 fut l'année des semences ;) Une année où plusieurs projets ont été démarrés. Une année riche et prometteuse, mais dont les résultats n'arriveront qu'en 2011. Or, 2011  […]

Lire la suite

Accessibilité et qualité Web : dialogue avec Élie...

Il y a deux ou trois jours, Nico rentre de l'Association des Archivistes Français où il travaille et me donne un article qu'il a photocopié dans Archimag et parlant d'accessibilité des sites Web. Chouette ! C'est bien qu'on en parle. Je vois le nom de l'auteur, Élie Sloïm de Témésis, et me dis : cool, en plus ce sera un article sérieux.

Je commence donc à lire et un passage me met un peu mal à l'aise. Je relis, et demande à Nico ce qu'il comprend. Et là, mince, mes craintes sont confirmées. Voici le passage en question :

Faut-il choisir un référentiel d'accessibilité, un référentiel de qualité ou les deux ?

  • Le choix d'un référentiel d'accessibilité permettra d'atteindre un haut niveau d'accessibilité mais implique de laisser de côté des points importants comme la performance ou la sécurité.
  • Le choix d'un référentiel de qualité permet quant à lui de traiter tous les aspects de la qualité d'un site mais ne permet pas d'atteindre un très haut niveau d'accessibilité.

Le problème en lisant ce passage, c'est qu'on est vite tentés de conclure, quand on est extérieur au sujet (ce qui est sans doute le cas des lecteurs d'Archimag) que l'accessibilité implique forcément de laisser de côté la performance et la sécurité. Ce qui est faux.

Cet article me chiffonne un peu, je le mets donc de côté. Le lendemain, concours de circonstance, je retombe par hasard sur une intervention d'Élie. Du coup, je me dis, autant lui écrire pour lui faire part de mon sentiment.

Il essaie de m'appeler, mais n'étant pas là me laisse un mail en me disant qu'il ne s'agit pas d'une maladresse de style, comme je le pensais, mais d'une position assumée. Je le rappelle donc en rentrant, et nous échangeons sur le sujet.

Je retiendrai principalement trois grands axes de réflexion.

Lire la suite

Accessibilité et logiciels libres : émission radio du 2 mai

Dimanche dernier, le 2 mai 2010, l'émission Symbiose sur Radio libertaire - station 89.4 en région parisienne, animée par Luc Fievet et Emmanuel Charpentier - était consacrée à l'accessibilité et aux logiciels libres. J'y ai participé, avec deux autres membres du groupe de travail accessibilité et  […]

Lire la suite

Accessibilité et logiciels libres : y a du boulot au niveau ministériel !

Cette semaine était marquée sous le signe de l'accessibilité numérique, puisque lundi se tenait le 4e Forum européen de l'accessibilité numérique, organisé par l'association BrailleNet. Si le bilan est globalement positif, avec des conférences intéressantes, plus de 200 participants venant de 14 pays différents (source BrailleNet), le discours d'ouverture de Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) m'a fait bondir de mon fauteuil !

Or, je suis extrêmement surprise des commentaires positifs que je peux lire sur la Toile, tant sur le blog de Wordpress que sur celui de Tristan Nitot. Les rédacteurs n'étaient sans doute pas présents et ont dû s'appuyer sur le communiqué de presse [PDF, 28 Ko] publié dans la foulée. Un décryptage semble donc s'imposer.

Non, il n'y a pas lieu de se réjouir.

Madame la ministre a pourtant bien commencé son intervention, laissant supposer qu'elle avait compris plus ou moins ce qui se passait depuis quelques mois concernant l'accessibilité numérique (ou qu'elle s'était très bien entourée pour rédiger sa première partie du discours).

Petite contre-vérité malgré tout concernant l'Observatoire interministériel sur l'accessibilité et le design universel. Ce nouveau dispositif créé en février dernier est censé promouvoir les bonnes pratiques en faveur de la prise en compte du handicap, à tous les niveaux. Or, la ministre a assuré que l'aspect numérique était une des priorités de cet Observatoire, alors que le site CIO-informatique relève avec raison dans un article du 10 février que en dehors du président de la Fédération Française de Télécommunication (une association regroupant des opérateurs télécoms et les fournisseurs d'accès à Internet), cet observatoire ne comprend aucun représentant du secteur des TIC. L'accès des personnes handicapées à la société de l'information, à titre privé ou professionnel, n'est donc clairement pas au centre des préoccupations. Bon, je crois savoir que des efforts avaient été entrepris depuis pour plus ou moins corriger cet "oubli". Admettons.

C'est alors que je commençais à me dire, naïvement, que finalement il y avait peut-être un espoir du côté du secrétariat d'État chargé de la prospective et du développement de l'économie numérique, que la réalité est revenue en force. Une absence totale de compréhension des enjeux de l'accessibilité du Web, aucune notion du logiciel libre avec un mépris certain envers les communautés, et une solution annoncée de façon arrogante comme innovante et révolutionnant l'accessibilité du Web alors que je n'ai jamais entendu pareilles inepties. Mais voyons tout ceci en détails...

Lire la suite

Opération 3 décembre, pour changer de regard sur le handicap !

Un tas de sujets mériteraient un billet, mais l'énergie et le temps me manquent alors je me contenterai de faire la lumière sur une opération que je suis en train de monter pour sensibiliser aux questions du handicap et de l'accessibilité dans le Val d'Oise. Avec deux amies entrepreneures, Christine  […]

Lire la suite

Haut de page